La juste pression

Le choix et le maintien de la juste pression est déterminante pour une performance optimale.

Le pneumatique est le seul élément de contact entre le véhicule et le sol.

Il est déterminant pour la sécurité des usagers, comme pour celle de la marchandise transportée. Pour une charge et un travail donnés, dans des conditions bien définies, il existe une seule pression de gonflage adéquate.

Il est donc important de trouver la bonne pression de pneu. La pression de l’air dans le pneumatique est un élément primordial pour le bon fonctionnement des pneus : c’est elle qui permet de supporter et déplacer la charge ou les personnes d’une manière :

  • sûre
  • durable
  • économique
  • confortable

Cependant, dans les enquêtes et suivis réalisés par MICHELIN, la pression apparaît souvent comme un des points de maintenance le moins bien surveillé.

Pression et sécurité

Une pression incorrecte a un impact négatif sur certaines performances sécuritaires fondamentales comme :

  • La résistance de la carcasse
  • La stabilité et le comportement du véhicule
  • L’adhérence du véhicule
  • La sensibilité aux « chocs trottoir »

Variation de la pression de gonflage

Durant son utilisation un pneu peut perdre de la pression pour différentes causes :

  • Étanchéité de la jante (ex : fissures ou soudures)
  • Perforation qui traverse la structure
  • Infiltration naturelle au travers des constituants

En marge des systèmes de contrôle intégrés au véhicule, la surveillance visuelle et périodique des pressions avec un manomètre est le moyen le plus commun qui permet de détecter les possibles problèmes de fuite d’air.

la juste pression page 71

schema of tire pressure

Vérifier la pression de vos pneus

Cette vérification doit porter sur l’ensemble des pneus du véhicule (y compris la roue de secours)

  • Une pression de gonflage insuffisante entraîne une élévation anormale de la température de fonctionnement et peut engendrer une dégradation des constituants internes. Cette dégradation est irréversible et peut provoquer la destruction du pneumatique avec mise à plat brutale. Les conséquences d’un roulage avec une pression de gonflage insuffisante ne sont pas nécessairement visibles immédiatement et peuvent se manifester même après correction.
  • Une pression de gonflage insuffisante augmente également le risque de choc-pincement et d’hydroplanage.
  • Les conséquences d’un roulage avec une pression de gonflage insuffisante ne sont pas nécessairement visibles immédiatement et peuvent se manifester même après correction. 
  • Il convient également de contrôler la roue de secours. 
  • La pression de gonflage doit être vérifiée régulièrement lorsque les pneus sont froids ou lors de l’entretien du véhicule à l’aide d’un manomètre approprié.
  • Le sous-gonflage réduit le niveau de sécurité et raccourcit la durée de vie des pneus.
  • Un surgonflage peut provoquer une usure rapide et irrégulière et entraîner une sensibilité accrue aux chocs (endommagement bande de roulement, rupture carcasse).
  • Le gonflage à l’azote ne dispense pas de la vérification fréquente (au minimum une fois par mois) de la pression des pneus.

Dans tous les cas, les pressions recommandées par le fabricant du véhicule ou du pneu doivent être respectées. Les pressions de gonflage du pneu doivent toujours être adaptées à la charge et à l’utilisation du pneu.

la juste pression page 72

pressure table

Précautions importantes

  • Vérifier les pressions des pneumatiques quand ils sont froids.
  • La pression augmente en cours de roulage ; il ne faut jamais diminuer la pression d’un pneumatique à chaud.
  • Ne jamais regonfler un pneu ayant roulé en sous gonflage sans examen minutieux intérieur/extérieur de ce dernier.
  • Toute conduite à une pression trop faible du gonflage est susceptible de soumettre les pneus à des températures anormalement élevées et d’entraîner ainsi une dégradation thermique des composants du pneu. La détérioration est alors irréversible et peut provoquer un dégonflement rapide du pneu.
  • Une pression trop faible entraîne :
    • Une augmentation de la résistance au roulement et, par là même, de la consommation de carburant du véhicule.
    • Une réduction de la durée de vie des pneus (kilométrage)
    • Des conséquences néfastes sur la maniabilité du véhicule et la sécurité
    • Une réduction de la résistance de la carcasse, ce qui limite le potentiel de rechapage.
  • Une pression trop élevée réduit :
    • La sécurité et le confort de conduite
    • L’adhérence
    • La durée de vie des pneus (kilométrage), notamment en ce qui concerne les pneus montés sur les essieux moteurs
  • Des pressions de gonflage supérieures à 10 bar à froid sont formellement déconseillées.
  • Des pressions de gonflage supérieures à + 0,6 bar à froid sont à corriger immédiatement, par rapport à la pression conseillée.
  • Respecter dans tous les cas la réglementation en vigueur dans le pays d’usage.
  • Utiliser un manomètre précis et étalonné et le manipuler avec précaution.
  • Vérifiez régulièrement la pression de gonflage des pneus à froid ! 
  • Si un pneumatique vérifié à chaud présente une pression de gonflage inférieure à celle recommandée, le pneumatique doit être démonté et vérifié en respectant les consignes de sécurité.
  • Si un pneumatique apparaît nettement plus chaud que les autres, il doit être également démonté dans les mêmes conditions.
  • Les pressions de gonflage des pneumatiques d’un même essieu doivent être normalement du même ordre de grandeur
  • La pression doit être vérifiée 24 heures après le montage d’un pneu et ne doit pas être inférieure de plus 5 % à la pression d’origine.
  • Les pneus pour véhicules utilitaires doivent être gonflés à une pression adaptée à la charge, à la vitesse et aux conditions d’utilisation.
  • Les directives relatives aux pressions de gonflage sont fournies dans les tableaux de charge / de pression.
  • L’utilisation d’une pression d’air adéquate est primordiale pour assurer un fonctionnement sûr du pneu.
  • Le bouchon de valve est le principal élément d’étanchéité à l’air et doit toujours être en place

    (Remarque : L’obus de valve fait office de valve unidirectionnelle afin de permettre le gonflage du pneu ; il ne doit pas être traité comme un joint d’étanchéité).

la juste pression page 74

Graph showing the impact of tyre inflation on performance

L'influence de la pression des pneus sur la longévité kilométrique

 

Sous-gonflage de 1,5 bar (21,7 psi) = 10 % de perte de rendement

L'influence de la pression du pneu sur la consommation de carburant

La pression de gonflage a une influence prouvée sur la consommation du carburant. Une pression de gonflage inadaptée augmente la résistance au roulement des pneumatiques et donc la consommation de carburant du véhicule.

Sous-gonflage de 1,5 bar (21,7 psi) = 1 % de surconsommation
Surconsommation du pneu à 7,5 bar (109 psi) pour un conseil de 9 bar (130,5 psi) soit 17 % de sous-gonflage

la juste pression page 74 bis

Graph showing the impact of tire underinflation on fuel consumption

la juste pression page 75

Tips box about tyre pressure check

Vous utilisez un navigateur Web obsolète.

Vous utilisez un navigateur qui n'est pas pris en charge par ce site web. Cela signifie que certaines fonctionnalités peuvent ne pas fonctionner comme prévu ou entraîner des comportements étranges lors de la navigation.

Utilisez ou mettez à jour/installez l'un des navigateurs suivants pour profiter pleinement de ce site !

Firefox 78+
Edge 18+
Chrome 72+
Safari 12+
Opera 71+